« S’il suffisait qu’on s’aime, s’il suffisait d’aimer… »

« S’il suffisait qu’on s’aime, s’il suffisait  d’aimer… »

Une conférence de Corinne Bisseliches sur la psychogénéalogie et le décodage biologique

Plus de détails


20,00 € TTC


Nos ancêtres ont adopté un certain nombre de solution de survie pour assurer la survie de la lignée. Ainsi, nous assistons à la transmission d’une mémoire cellulaire par le biais de cycles cellulaires mémorisés. La mémoire d’un événement qui a été vécu comme un traumatisme par le clan sera transmise de génération en génération. Ce ou ces traumatismes constituent le patrimoine familial.

 

Ce patrimoine familiale se perpétuera jusqu’à une prise de conscience d’un des membres du clan.

 

La maladie est elle aussi,  considérée comme la manifestation d’une programmation, qui comme un facteur génétique (yeux bleus, cheveux châtains), remonte à nos parents ou ancêtres. La nature de la maladie dépend alors de la façon dont le conflit est vécu ; car tout ce que l’on ne peut mettre en « mots» se transforme en « maux ».

 

Cette conférence va vous permettre d’explorer la réalité sous un angle nouveau et  de vous ouvrir à une meilleure connaissance de vous et des autres.